Le Château de CORDIRON
Accueil > La préservation du patrimoine

La préservation du patrimoine


Dans son état actuel,  le Château de Cordiron ne présente qu’une partie de ses éléments d’origine. Au Moyen-Age,  l’enceinte était composée d’un quadrilatère aux angles arrondis d’environ50 mètres de côtés, bordé sur trois côtés par un fossé et dominant la campagne sur un rocher d’où jaillit une source au nord ouest. Côté ravin se trouvait une tour disparue dont les bases sont toujours visibles depuis le lavoir du village. Le château est partiellement détruit lors de l’occupation dela Franche-Comté par les troupes de Louis XI, roi de France,  en 1477. Au XVIème siècle, il est relevé par la famille de Gorrevod, qui possède aussi le marquisat de Marnay tout proche. C’est dans la seconde moitié de ce siècle que furent construits le corps de logis sur trois niveaux, appuyé sur la muraille médiévale, et la tourelle d’escalier octogonale qui donne accès au premier étage du donjon. A cette époque,  une pierre sculptée est placée au-dessus de la porte du pont-levis : y figurent les armoiries de François de Gorrevod et de son épouse Louise de Malain,  fille du baron de Lux en Bourgogne. Le Château de Cordiron est plus tard délaissé par ses seigneurs,  les marquis de Bauffremont, qui y logent un régisseur dans le corps de logis et des prisonniers au second étage du donjon.

Les murailles sont déjà partiellement en ruine au cours du XVIIIème siècle. Transformé en ferme au cours du XIXème siècle,  le bâtiment se dégrade lentement,  les différentes pièces sont affectées aux animaux,  excepté semble-t-il le rez-de-chaussée du corps de logis qui reste à usage d’habitation. La ruine s’accélère pendant cette période,  les toitures ne sont plus entretenues,  celle du donjon notamment est percée,  l’étage du corps de logis s’effondre, la charpente de la tourelle d’escalier est démontée, le sommet du mur est arasé. C’est donc un ensemble ruiné,  dont les restes sont fortement menacés, qui est acquis en 2001 par un passionné de restauration des monuments anciens. Suite à un changement de propriétaire en 2006, la partie la plus ancienne du Château de Cordiron (donjon,  courtine, pont-levis et tourelle avec escalier hélicoïdal) font l’objet de plusieurs campagnes de restauration à partir de 2009.

Dernières réalisations : restauration du plafond/plancher dans le donjon entre les second et troisième étages (plancher,  poutres et poutrelles en chêne) à l’automne 2013, pose de portes en chêne aux différentes ouvertures du donjon à l’automne 2013.
Projets en cours d’étude : restauration des salles d’étage du donjon (enduits, cheminées,  four à pain …)
Pose d’une copie de la pierre blasonnée (1584) dans son emplacement d’origine au-dessus de la grille du pont-levis.

Restauration de la muraille médiévale surplombant le lavoir du village côté nord-ouest : dossier en cours d’instruction auprès de la DRAC

Travaux
> Voir les actualités du château de Cordiron
CHATEAU DE CORDIRON - 1 CHEMIN DE LA TOUR CORDIRON - 25170 BURGILLE Contact - Actualités - Mentions légales - Liens - Plan du site